LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE, CELA NOUS CONCERNE TOUS

La route ne tue pas! C’est le comportement humain qui tue. Alors, si chacun d’entre nous soigne son comportement, nous sauverons des vies.

Le comportement humain
C’est le comportement de l’usager de la route qui est, en fait, la cause principale des accidents. Parmi les nombreux facteurs de risque, on en distingue principalement:

  1. Le non-port de la ceinture: Le port de la ceinture, tout d’abord, réduit de 50 % le risque de décès ou de traumatisme grave en cas de choc. A noter qu’il est obligatoire de porter la ceinture de sécurité à l’avant comme à l’arrière.
  2. Le non-port du casque: Le port du casque réduit de 70 % le risque de traumatismes crâniens, qui aboutissent dans la grande majorité des cas à la mort ou à des infirmités mentales. Ayez l’habitude de porter un casque même si la loi ne vous oblige pas: par exemple dans le cas de motos ou vélos électriques.
  3. La conduite à une vitesse excessive ou inadaptée à l’environnement: La limitation de la vitesse est également nécessaire si l’on veut réduire fortement la mortalité routière.
  4. La conduite sous l’emprise de l’alcool: L’alcool au volant, enfin, est responsable, selon les pays, de 30 à 50 % des accidents mortels et gravement invalidants.
  5. L’utilisation du téléphone portable au volant: Evitez le portable au volant, ne répondez ni à un appel, ni à un SMS.
  6. La non-concentration au volant: La concentration est indispensable pour une bonne conduite. Ne vous laisser pas distraire. Soyez vigilant.

LE RESPECT
Respecter les règles essentielles du code de la route

  • Signaler son changement de voie avec les clignotants
  • Ralentir à proximité des passages piétons, même si vous ne voyez pas de piétons qui traversent, car un piéton peut traverser soudainement
  • Ne dépasser pas si vous n’êtes pas sûr
  • Ne dépasser pas sur une ligne blanche, ou à proximité d’un passage pour piétons
  • Respecter les priorités
  • Ne pas klaxonner pour intimider
  • Céder le passage, même si vous avez la priorité, en assurant que vous ne mettez personne en danger, si vous voyez un motocycliste ou un automobiliste dans une situation difficile

LA COURTOISIE

  • Gardez toujours votre calme
  • Ne stationnez pas sur les places réservées aux personnes handicapées
  • Respectez les interdictions de stationner
  • Evitez de stationner dans un tournant, ou près d’une jonction, afin de ne pas obstruer la vue des autres ou devenir un danger potentiel pour d’autres usagers
  • Sachez maintenir une distance de sécurité suffisante entre vous et le véhicule que vous suivez. Cela vous donne un temps de réaction si vous deviez freiner
  • Faites attention aux usagers particulièrement vulnérables: personnes à vélo, à moto, piétons de tous âges
    Respectez les autobus et les poids lourds
  • Respectez la limitation de vitesse
  • Ralentissez des que vous voyez un piéton s’approcher d’un passage clouté et laissez-le traverser en toute sécurité

LA PERCEPTION DE RISQUES (HAZARD PERCEPTION)
Sur la route, il faut toujours anticiper les dangers. La perception des risques permet de mesurer notre capacité à identifier des situations à risque, dans diverses conditions de circulation. Il faut toujours pouvoir percevoir tous les risques une bonne distance en avance, nous donnant ainsi le temps nécessaire de réagir. Un bon chauffeur conduit par reflexe et non par habitude et doit pouvoir reconnaitre tous les dangers bien à l’avance.

  • Un véhicule ou une moto qui émerge d’une jonction
  • La portière d’un véhicule en stationnement qui s’ouvre
  • Un véhicule sortant d’une cour en faisant marche arrière
  • Des piétons qui s’apprêtent à traverser
  • Vous approchez une école, un hôpital, un lieu public, un centre commercial
  • Des enfants qui jouent sur la route
  • Un autobus qui débarque des passagers, et ceux-ci peuvent brusquement traverser la route devant ou derrière l’autobus
  • Chemin étroit, absence de trottoirs
  • Un tournant dangereux à l’horizon
  • Un véhicule en panne sur la route
  • Des véhicules lents devant (tracteur, poids lourd etc)
  • Anticipez toujours l’action (ou l’inaction) des autres
  • Adaptez votre conduite et votre vitesse aux conditions de la route (route glissante par temps de pluie, route mal éclairée, route en mauvais état, route salie par la boue ou débris, etc)
  • Verifier votre véhicule ou moto
  • Avant de prendre la route, il faut bien vérifier si votre véhicule ou moto est en bon état.
  • Vérifiez tous les feux et indicateurs, les essuie-glaces, les freins, les pneus. Pour les motos, vérifiez les repose-pieds, la chaine de transmission, les câbles de freinage.
  • Si vous transportez des marchandises dans votre caisson, verifiez si le caisson est bien fermé et la charge est bien sécurisée, afin d’éviter que des objets s’envolent en cours de route ou tombent sur la voie.

© Roadwatch 2019, un projet de l’ONG Greenlife Reg No 12208
Un projet soutenu par le National CSR Foundation